Dans l’œil du cyclone

 

Le transit critique en 2020… 

Vivre la Conjonction Saturne-Jupiter-Pluton dans le signe du Capricorne...

Comme certains astrologues, nous avons été nombreux à annoncer le grand tournant de 2020, André Barbault dès 1993 dans son ouvrage, les cycles planétaires traite déjà le sujet :

 « Dans le monde l’Europe paraît devenir l’épicentre de cette dissonance, astreinte à se reformuler, sinon menacée d’un cantonnement à l’exiguïté de son espace continental. Du moins, à défaut de perturbations naturelles substitutives ou de pandémie nouvelle. En tout cas l’on passe par un tournant de dissonances générales ».

Ou encore Christian Duchaussoy dans ses vidéos « Astrologie structurale Astrologie mondiale 2019/2020 ».

Extraits révélateurs de l’époque actuelle du Vishnu Purana, sur l'âge de fer, le Kali Yuga :

« La dégradation des vertus et la censure des puritains hypocrites et moralisateurs caractérisent la période de la fin du Kali. » « La terre ne sera appréciée que pour ses trésors minéraux. »

Piégée par le monde de l’Avoir, l’humanité se prépare à vivre une nouvelle ère…

Prévisions Astrologiques, prophéties, une humanité au bord du précipice écologique, sociale, où chaque être au fond de Soi, a conscience du changement primordial à effectuer afin d’assurer simplement, sa propre sauvegarde malgré les indices alarmants.

Nous n’étions pas prêts à vivre le vrai changement dans nos vies intimes, la cible directe dans chaque foyer est l’ouverture à l’introspection individuelle et profonde.

Une forêt aux prises d’un incendie ravageur peut sembler bien chaotique. Alors que le feu vient des profondeurs de la terre, les nouveaux germes porteurs de l’avenir, nourrit d’humus enrichis, d'une Terre renouvelée, portent déjà la puissance du potentiel d’une ère nouvelle.

Toutes les transgressions de l'homme transforment l’expérience et révèle la responsabilité du marcheur au service de son œuvre créatrice.

Observateur conscient d’un système reflétant une humanité en désarroi, et précipitée dans les abysses de sa propre folie, rongée par le monde de l’avoir. Nous serions quelque peu, tentés de nous réfugier dans l’illusion d’une attente d’un monde « Angélique magico ascensionnelle », annulant d’un coup de baguette magique la roue du Karma. Il n’en est rien… Toutes ces mémoires et constats cristallisés dans la matière nous mènent à revoir notre responsabilité individuelle et humanitaire.

Pluton, Hadès n’invite pas à nous complaire dans une conscience infantile, beaucoup reste à faire.

 

Aujourd’hui un agriculteur n’a plus le droit d’utiliser ses propres semences, même s’il le voulait, il ne le pourrait pas, les hybrides sont quasiment stériles, la vie à fuit les Terres surexploitées par la pétrochimie. L’information s’entête à désinformer, préservant l’oligarchie, l’économie est une blague amusant de moins en moins le monde.

L’avenir réside dans cette mutation à vivre comme un acteur conscient impliqué, où chaque Être individuellement, doit réintégrer une humanité responsable de l’origine de ses tares, pour s’apercevoir qu’elle en détient les clés. Tout réside à l’intérieur de chacun, dans notre capacité à Vivre et entretenir la Vie, c’est alors que l’Extérieur suivra...

Jamaël & Sébastien